23 octobre 2020

7 choses à ne pas oublier le jour du mariage

Le jour J est derrière vous mais il vous reste encore une multitude de choses à faire !

Pendant l’organisation de son mariage, il y a des choses qui vont de soi, des choses qui sont tellement évidentes qu’on est sûre de ne pas les oublier. On pense bien sur à la robe de la mariée, on y pense même depuis des années, bien avant que votre chéri vous ai demandé en mariage, bien avant même de l’avoir rencontré. Il y a aussi la salle et le traiteur, car après tout ce n’est pas juste pour vous entendre dire OUI que la moitié de votre famille à fait le déplacement depuis le Loir et Cher. On pense ensuite aux petits cadeaux pour les invités, à la décoration des tables et de la salle, et à l’animation qui mettra le feu à votre soirée.

Et puis il y a toutes ces petites choses auxquelles on ne pense pas forcément, soit parce que ça ne fait pas partie des priorités, soit tout simplement parce qu’il s’agit de petits détails qui paraissent insignifiants, mais qui le jour du mariage peuvent prendre toute leur importante si on les a oubliés. Alors voila une petite checklist de ces petits détails à ne pas oublier pour que la journée soit vraiment parfaite :

  1. Des mouchoirs
  2. Le jour du votre mariage sera une journée remplie d’émotion. Il y aura déjà vous, votre maman, votre grand-mère, votre belle mère, et puis toutes celles qui ont la larme facile ou qui attendent leur tour avec impatience, qui auront donc quelques difficultés à retenir leurs émotions. Prévoyez donc le stock de mouchoirs. Demandez à votre témoin de vous en garder un à portée de main et glissez-en dans les wedding kits de vos invités.

  3. Des pansements
  4. Pensez aux distances que vous allez parcourir, compressée dans vos chaussures achetées spécialement pour l’occasion, pensez aussi au temps que vous allez passer debout à piétiner, au frottement de votre talon contre le renforcement de votre chaussure, aux petites ampoules qui vont se former petit à petit, et faire que vous n’arriverez pas à vous concentrer sur autre chose que vos pieds en feu. Pour vous évitez cela, pensez aux pansements.

  5. Une paire de chaussures de rechange
  6. Si les pansements ne suffisent plus, et que vous êtes intimement convaincue qu’une amputation serait moins douloureuse, n’hésitez pas à sortir une paire de ballerines bien confortables qui vous permettront de danser jusqu’au bout de la nuit.

  7. Des comprimés anti migraine
  8. Entre la pression qui retombe, le bruit des discussions, des couverts et de la musique, et les 2 coupes de champagne que vous avez bues, vous sentez le mal de tête monter petit à petit au fil de la soirée, et visualisez très bien votre plaquette de comprimés sur votre table de nuit et vous regrettez de ne pas avoir suivi les conseils avisés de belle maman à ce sujet. Pour éviter de vous pourrir la soirée confiez une mini pharmacie à votre témoin avec tout le nécessaire en cas de migraine, maux de ventre, brûlure d’estomac, crise d’allergie…

  9. Collants ou bas de rechange
  10. Vous connaissez cette publicité où un conducteur roule dans un nid de poule et crac : la fissure sur le pare brise. Les collants c’est un comme un pare brise, on n’est pas à l’abri d’un accroc accidentel à cause d’un talon, de tirer un peu trop fort lors de l’habillage, etc. Pensez donc à prévoir une paire de collants ou de bas supplémentaire, il serait dommage de porter toute la journée des collants filés.

  11. Une petite laine
  12. Vous avez choisi votre robe avec un grand décolleté, de fines bretelles, et une grande ouverture dans le dos. Elle est superbe et vous n’avez aucunement envie de la cacher sous une veste, une étole ou tout autre accessoire qui détournerait l’attention de votre robe. Du coup à minuit, lors du feu d’artifice, vous vous retrouvez dehors, par 15°C transie de froid et les dents qui claquent. Optez pour un gilet en mohair par exemple ou un châle qui s’accordera à votre robe et qui vous permettra de faire un tour dehors sans avoir la chair de poule.

  13. Le nom du notaire
  14. Vous êtes devant M. le Maire, en train de vous répéter mentalement le mot qu’il ne faut absolument pas que vous oubliez de dire « Oui, Oui, Oui… » du coup quand il vous demande le nom du notaire devant lequel vous avez fait votre contrat de mariage, c’est le trou de mémoire. Votre mari se souvient vaguement de l’adresse et de la déco du cabinet, mais retrouver son nom, c’est un peu trop lui demander. Si vous avez peur que le moment venu, son nom ne vous reviennent pas, pensez à le noter quelque part.