11 août 2020

Qwant, le moteur de recherche made in France

Né en France, ce nouveau moteur de recherche entre par la grande porte. Malgré ce que l’on pourrait croire, Qwant ne souhaite pas faire de l’ombre au géant du domaine Google, mais proposer un système de recherche différent, plus complet ainsi qu’un maximum de liberté avec un respect évident des particularités de chaque internaute.

Qwant, un petit nouveau dans un monde de grands

Fondé en 2011 et lancé le 16 février 2013, Qwant, un nouveau moteur de recherche a alors fait son apparition en version bêta. Avec une équipe composée d’une vingtaine de personnes, ce petit nouveau, de nationalité française a bien tout ce qu’il faut pour s’aligner avec les plus grands. Malgré un design plus ou moins semblable à première vue avec son concurrent Google, il offre une note d’originalité en proposant avec une même recherche des résultats de natures différentes. Après un coup d’œil, l’écart ce fait sentir, un style nouveau, frais et innovateur s’en dégage. Éric Leandry, directeur général, souligne en effet « qu’il faudrait être fou pour vouloir remplacer Google » d’où sa démarche de proposer une nouvelle conception du moteur de recherche, plus adaptée à notre temps.

Une vision globale

La grande particularité de ce site est constituée par les différents types de résultats affichés à la suite d’une recherche précise : vidéos, réseaux sociaux, sites marchands, informations etc… Avec un système de cinq colonnes sur une même page, il permet de surfer en toute tranquillité sans avoir à ouvrir différentes fenêtres et de découvrir simultanément des informations complémentaires à la requête initiale. Grâce à cette vision d’ensemble innovatrice, Qwant n’est plus un simple moteur de recherche comme les autres où on ne fait que passer mais devient une page web à part entière sur laquelle plusieurs données sont présentées. En plus, il fait la chasse aux publicités bien trop présentes sur le web ; et son application freedom Qookie permet la suppression de données personnelles souhaitées. La réputation de la France dans le monde n’est plus à faire, ce site est un gage de qualité sur la toile. En essai depuis février 2013, 250 millions d’internautes ont déposé des requêtes pour améliorer l’interface. Ainsi, Qwant n’a cessé d’approfondir ses fonctions afin d’accroitre son harmonie avec ses utilisateurs.

Un petit bémol, mais rien de grave

04 juillet 2013, jour de la fête nationale américaine, Qwant lance sa version finale avec pour ambition de conquérir le monde du web. Proposant déjà ses services dans 15 langues différentes et bientôt 25, il annonce clairement la couleur. Contrairement à certaines rumeurs, Qwant dispose d’un vrai moteur de recherche avec ses propres algorithmes, classements et index. Mais pour des raisons de coût, le directeur général avoue utiliser les moteurs de recherche Bing (pour les photos) ainsi que Microsoft dans certains cas. Malgré cela, depuis son lancement, Qwant se fait une petite place au soleil sur la toile. 70% des visiteurs ayant consulté le site, reviennent. Le concept marche, les internautes sont au rendez vous.

Un atout à ne pas négliger

Ce moteur de recherche, plus que les autres, met en avant la protection des données personnelles et en fait un gage de qualité. Le respect de la vie privée a toujours été un gros problème sur le web, les internautes le savent bien, mais Qwant propose ce que les autres n’offrent pas : l’intimité. Ceci constitue un atout incontestable par rapport aux autres concurrents qui sont beaucoup moins scrupuleux sur ce point la. Avec certitude, nous n’avons pas encore fini de parler de ce moteur de recherche qui a su conquérir un nombre important de gens et certainement plus encore à l’avenir.